Articles Tagués: ivresse

Rue Mellery

Te souviens-tu , rue Mellery , De nos amours funestes De la chambre et du lit Où ivres de gin et de messe Reposaient nos corps alanguis Nous quittions , joyeux , les cafés Les bals , les promenades Et

Rue Mellery

Te souviens-tu , rue Mellery , De nos amours funestes De la chambre et du lit Où ivres de gin et de messe Reposaient nos corps alanguis Nous quittions , joyeux , les cafés Les bals , les promenades Et

CHRSTN

Elle s’approche. Elle invite Aln à danser. Elle insiste, elle fait la moue. Elle a quarante ans ce soir. Elle doit être sourde. Elle crie. Elle prend Aln par la main, elle l’entraîne. Elle se colle contre lui. Elle lui crie qu’il est beau, elle rit en secouant la tête. On la regarde, on la connaît, on rit.

CHRSTN

Elle s’approche. Elle invite Aln à danser. Elle insiste, elle fait la moue. Elle a quarante ans ce soir. Elle doit être sourde. Elle crie. Elle prend Aln par la main, elle l’entraîne. Elle se colle contre lui. Elle lui crie qu’il est beau, elle rit en secouant la tête. On la regarde, on la connaît, on rit.

RUE DES CHDLRS

Le seul endroit où les taxis pouvaient refuser de charger. Tenue de ville de rigueur si on voulait éviter d’accompagner les autres dans la rafle du matin.

RUE DES CHDLRS

Le seul endroit où les taxis pouvaient refuser de charger. Tenue de ville de rigueur si on voulait éviter d’accompagner les autres dans la rafle du matin.

Rta

En passant dessus, tout le monde passait à côté. Il faut dire qu’elle y mettait du sien. Rta n’était pas une sainte.

Rta

En passant dessus, tout le monde passait à côté. Il faut dire qu’elle y mettait du sien. Rta n’était pas une sainte.

LOUVAIN

C’est un soir d’octobre, à Louvain.

Des étudiants marchent à pas pressés, des garçons et des filles, certaines très belles, pour ce qu’il peut en voir.

Sa voiture glisse lentement dans l’obscurité, parmi les vélos…

LOUVAIN

C’est un soir d’octobre, à Louvain.

Des étudiants marchent à pas pressés, des garçons et des filles, certaines très belles, pour ce qu’il peut en voir.

Sa voiture glisse lentement dans l’obscurité, parmi les vélos…