Articles Tagués: poème

Les draps blancs

Triste, oh si triste
Le silence des amants…

Les draps blancs

Triste, oh si triste
Le silence des amants…

Rue Mellery

Te souviens-tu , rue Mellery , De nos amours funestes De la chambre et du lit Où ivres de gin et de messe Reposaient nos corps alanguis Nous quittions , joyeux , les cafés Les bals , les promenades Et

Rue Mellery

Te souviens-tu , rue Mellery , De nos amours funestes De la chambre et du lit Où ivres de gin et de messe Reposaient nos corps alanguis Nous quittions , joyeux , les cafés Les bals , les promenades Et

Le Midi et le Malade – Poème d’Antun Branko Simic, poète crvat (1898-1925)

Le midi bleu est assis

sur les nuages

Dans une chambre où n’entre personne

le malade meurt

Auprès de lui l’oiseau noir se tait

Le Midi et le Malade – Poème d’Antun Branko Simic, poète crvat (1898-1925)

Le midi bleu est assis

sur les nuages

Dans une chambre où n’entre personne

le malade meurt

Auprès de lui l’oiseau noir se tait

Les Corps – Poème d’Antun Branko SIMIC , poète crvat (1898-1925)

Des corps des corps

Partout partout

Répandus dissipés

Par un geste léger des Mains

Corps se taisent dans la prière

Corps crient dans la joie

Les Corps – Poème d’Antun Branko SIMIC , poète crvat (1898-1925)

Des corps des corps

Partout partout

Répandus dissipés

Par un geste léger des Mains

Corps se taisent dans la prière

Corps crient dans la joie

Rndr ls arms.

Sur un champ de bataille

Sur un lit d’hôpital

Dans la tôle froissée

Dans l’eau noire d’un canal…

Rndr ls arms.

Sur un champ de bataille

Sur un lit d’hôpital

Dans la tôle froissée

Dans l’eau noire d’un canal…

Plrr

Pleurer pour ne pas sombrer
Pleurer pour exister
Comme on danse
Sur un air
Sur un mot…

Plrr

Pleurer pour ne pas sombrer
Pleurer pour exister
Comme on danse
Sur un air
Sur un mot…

Ntr-Dm de Lpnt

Notre Dame Consolatrice

Notre Dame des larmes

Notre Dame des clameurs

Notre Dame des batailles

Des lendemains calmes

De nos jours finissants…

Ntr-Dm de Lpnt

Notre Dame Consolatrice

Notre Dame des larmes

Notre Dame des clameurs

Notre Dame des batailles

Des lendemains calmes

De nos jours finissants…