Le Midi et le Malade – Poème d’Antun Branko Simic, poète crvat (1898-1925)

sana31Le midi bleu est assis

sur les nuages

Dans une chambre où n’entre personne

le malade meurt

Auprès de lui l’oiseau noir se tait

Dans les jardins les filles nues sous le soleil

le bleu jet d’eau jaillit haut

dans le vide bleu

murmure

Le malade allongé mort

objet parmi les objets de la chambre

L’oiseau noir

n’y est pas ?

Sous leciel

la queue immense brillante de paon

retombe des nuages dans les jardins.

traduction de Mladen KOZUL

Retour vers le haut

Publicités

À propos de Grockoco

Auteur croate et transgenre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :